• Voyage au centre de la ....... France!

    Aujourd'hui 15 juillet, à l'instar des héros de Jules Verne qui ont décidé de se rendre au centre de la Terre après la découverte d'un vieux manuscrit, c'est avec une carte Michelin neuve que j'ai décidé, bien modestement de me rendre au centre de la France. Hier soir, à peine le blog mis à jour, je profite d'un deuxième feu d'artifice en deux jours.

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

    La borne Miliaire, au centre géographique de la France.

    Ce matin le ciel est tout bleu, première fois depuis le départ de Paris. Le soleil chauffe déjà. Sachant que l'étape serait courte je prends le temps. Départ donc vers 10h30 en direction de Bruère-Allichamps, centre de la France.

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

    L'abbaye de Noirlac.

    Il y a donc un repère à l'endroit précis. Il s'agit d'une borne miliaire placée au centre du village, au milieu d'un carrefour. Après quelques photos, direction St Amand-Montrond pour le midi, mais en passant par l'Abbaye de Noirlac.

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

    Le chateau d'Ainey le Vieil.

    Le soleil chauffe de plus en plus en cette fin de matinée. Le goudron commence à fondre par endroits. Après la pause, je repars vers Ainay le Vieil dont le château fait penser à la cité fortifiée de Carcassonne. La petite route est très calme. Le paysage a changé, c'est une majorité de pâturage.

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

    Arrivé dans l'Auvergne, au sud de St Amand Montrond.

    Il fait toujours aussi chaud cet après-midi. En quittant la région Centre pour l'Auvergne, j'arrive enfin à Meaulne, rien à voir ici avec le personnage d'Alain Fournier. "Seulement" 58 kilomètres chauds!


    Carte du parcours:

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

    Profil du parcours:

    Etape05-Dun sur Auron(18)-Meaulne(03)

     

     


    votre commentaire
  • La Limagne, ça se gagne!

    La nuit a été fraîche. Pas mal de rosée ce matin. Réveillé à 7 heures et sachant qu'une longue étape m'attendait avec une grosse chaleur, je pars du camping avant 8 heures pour profiter au maximum de cette fraicheur. Direction Hérisson et les ruines de son château médiéval, par la vallée de l'Aumance, affluent du Cher. Au font de cette vallée se trouve le château du Creux, il porte bien son nom, vu son emplacement!

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Le château du Creux.

    Arrivée ensuite à Hérisson et les ruines de son château qui le surplombe, direction Commentry pour le midi. Le paysage ,essentiellement de bocage est bien vallonné, normal car il s'agit des premiers contreforts du massif central.

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Un escargot qui traverse la route: une entreprise un peu téméraire...

    L'ascension vers La Bosse ( le village porte bien son nom!) semble interminable sous ce cagnard. C'est le point culminant de cette première semaine, avec ses 750 mètres. Je m'arrêterai plusieurs fois en route pour me ravitailler en eau chez l'habitant, tous très gentils, certains mettaient même des glaçons pour garder l'eau fraîche plus longtemps.

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Les ruines du Chateau d'Hérisson.

    En chemin je ferai un passage dans le département voisin du Puy De Dôme. Cet ancien Volcan, ayant donné son nom au département (je vous expliquerai le pourquoi du comment dans un prochain article), sera même visible, au loin dans une brume de chaleur lors de la longue descente vers Ebreuil.

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Premier passage dans le département du Puy-de-Dôme, encore plus vallonné...

    Tellement longue que j'ai des douleurs dans les mains à force de freiner fort dans la descente! Certains cultivateurs rentrent les chaumes, tandis que d'autres commencent la moisson, craignant sûrement l'orage attendu pour la soirée et la nuit.

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Au fond, à peine visible sur la photo avec la brume de chaleur, on distingue le Puy-de-dôme et la chaine des volcans d'Auvergne.

    Avant d'arriver à Gannat, je passe dans les gorges de la Sioule, endroit prisé par les amateurs de canoé. Les deux ponts de la voie ferrée reliant Gannat à Montluçon construits par Eiffel en 1869 sont impressionnants.La dernière ascension vers Mazerier fait mal aux jambes après plus de 95 kilomètres, malgré un ombrage bien venu. Arrivé enfin à Gannat vers 16 heures après 98 kilomètres parcourus sous une chaleur étouffante.

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Le pont construit par Eiffel dans les gorges de la Sioule.

    Demain repos, pas de vélo car j'ai piscine! J'irai aussi faire un tour au festival des cultures du monde dans un Gannat tout décoré; enfin, si je ne me suis pas envolé à cause de la tempête en alerte orange qui nous attend cette nuit...

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Le centre de Gannat, décoré des drapeaux du monde entier, lors du festival des cultures du monde.

    Carte du parcours:

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

    Profil de l'étape:

     

    Etape06-Meaulne(03)-Gannat(03)

     


    votre commentaire
  • Les pieds dans le plat !

    Après la journée de repos à Gannat, ce samedi 18 Juillet direction Royat, au pied du Puy de Dôme, en passant par la plaine, entre Gannat, Riom et Clermont-Ferrand. Du plat avant le point culminant du parcours, le Puy de Dôme et ses 1411 mètres. La météo est plutôt bonne ce matin avec un vent de nord-ouest et pas de rosée ce matin, mais pas très chaud non plus. Une petite étape aujourd'hui, histoire de ne pas trop être fatigué avant le relief qui va s'accentuer dès demain matin. La plaine de la Limagne est essentiellement céréalière, au nord-est de Clermont-Ferrand.

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)

    La plaine de la Limagne, au fond la chaine des puys.

    J'arrive rapidement à Riom, au nord de Clermont, cette ville est au pied du Parc des Volcans d'Auvergne, non-loin des villes thermales comme Volvic et Chatelguyon. Direction ensuite la préfecture du département, mais en passant par l'est, en évitant la nationale. Je longe donc au sud de la ville les pistes du centre d'essais de Michelin. Cette cité, issue du regroupement de deux villes, Clermont et Montferrand, a connu une vraie révolution industrielle au début du XXe siècle, grâce notamment aux usines Michelin.

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)

    Le Puy de Dôme se rapproche...

    Après les faubourgs est de la ville, et le stade du Parc des sport Marcel Michelin, haut lieu du rugby en France, j'arrive en centre ville, sur la Place Jaude. Une imposante statue de Bartholdy représentant Vercingétorix, ayant vaincu César à Gergovie, tout proche est érigée au centre de la place. L'opéra de la ville est fermé pour travaux, dommage, très belle façade!

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)

    L'imposante statue conçue par Bartholdy, en hommage à Vercingétorix, qui trône au milieu de la place de Jaude.

    Je vais donc chez Orange concernant le vol de mon téléphone la veille, et ensuite je mange sur une terrasse d'un restaurant de la place sous un beau soleil. Ce qui frappe dans cette ville c'est la couleur noire de la cathédrale. Cette couleur vient du fait qu'elle a été construite en pierre de lave d'un volcan tout proche. Une vue des hauteurs la fait ressortir des constructions alentours.

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)

    La cité, vue du camping à Royat,où je passerai la nuit. La cathédrale ressort bien avec le noir de la lave.

    Pour rejoindre Royat, encore une station thermale, je passe par Chamalières, patrie de Danièle Gilbert, Bernard Loiseau et de Giscard d'Estaing, donne l'impression d'une ville cossue, avec les villas, beaux immeubles et ses parcs. L'ascension démarre dès la sortie de Clermont-Ferrand et continue jusque au camping et bien au-delà aussi car l'agglomération est adossée à l'ouest aux volcans d'Auvergne. Le relief de la fin du parcours est un signe de ce qui m'attend demain... Je profiterai de l'après-midi pour faire un tour à la laverie du camping et à la piscine, malgré mon "bronzage cycliste" de plus en plus marqué. 68 kilomètres aujourd'hui sous une météo agréable. Demain la vraie première ascension depuis Paris, le Puy de Dôme et ses 1411 mètres...


    Carte du parcours:

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)

    Profil de l'étape:

    Etape07-Gannat(03)-Royat(63)


    votre commentaire
  • Du Puy de Dôme à Gergovie, ou comment remonter la pente et le temps...

    En ce dimanche 18 juillet, hors de question de faire la grâce-matinée, réveil à 6h pour aller gravir le Puy de Dôme. En effet il n'est accessible aux cyclistes que le mercredi et le dimanche, et de plus entre 7h et 9h, descente incluse! Il faut donc faire rapide, surtout depuis le camping, situé à 10 kilomètres de là et en contrebas. Le sommet est dans les nuages, mais je pars quand même, avec les habits d'hiver. Départ à 6h20 pour être vers 7h au pied de l'ascension

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Début réel de l'ascension, peu après le péage... Le panneau annonce la couleur...

    La route monte dès la sortie du camping, pas le temps de chauffer les muscles, elle monte sur les hauteurs de Clermont-Ferrand et passe non-loin de Charade, connu pour son circuit automobile que je longerai en descendant. Après 10 kilomètres d'ascension quasi non-stop, j'arrive enfin au péage d'accès au sommet, le contrôleur semble dormir sur son fauteuil. De toute façon, à 7h, le dimanche, il n'y a que des cyclistes sur les pentes du Puy!

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Une idée de la déclivité, évidement la photo n'est pas truquée !

    Petite pause photo devant le panneau pour immortaliser le moment. et c'est parti ! Cette ascension mythique, vrai théâtre du Tour de France avec les luttes entre Poulidor, Anquetil en 1964 notamment, se fait en forme d'escargot autour du sommet. Le Tour n'y est plus plus arrivé depuis 1988. La pente est plutôt régulière sauf, dans quelques virages, la montée s'effectue à 7-9km/h sur le plus petit braquet, mais ça reste dur! D'ici quelques années, avec la création d'un train pour accéder au sommet, l'ascension par les cyclos-amateurs semble bien compromise...

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    L'arrivée au sommet, avec le brouillard très présent.

    Je ne suis pas le seul ce matin dans l'ascension, plusieurs dizaines de cyclistes se jaugent sur la route du sommet. J'en croiserai même certains le montant deux fois...Au fur et à mesure, le brouillard s'installe, il fait frais, avec un vent d'ouest bien présent. Peu à peu la végétation se raréfie, la visibilité est très faible! Après 45 minutes d'effort et 3 pauses le long de la pente, j'arrive au sommet dans des conditions climatiques dignes des grands cols alpins en hiver, j'ai même du givre dans le dos! Je ne reste donc pas longtemps en haut, la visibilité est quasi nulle, dommage donc je ne verrai pas le site Gallo-romain dédié au dieu Mercure.

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Le circuit automobile de Charade est déjà ouvert ce dimanche matin.

    Je guette une vue sur la Vallée pendant le début de la descente. Entre deux nuages, j'aperçois la vallée de la Limagne, mais le vent ramène très rapidement les nuages et je n'ai pas le temps de faire les photos. La descente se fait avec les mains sur les deux freins, la route est humide, sauf en arrivant le long du circuit de Charade ou les GT font ronfler leurs moteurs. Je retourne donc au camping pour ranger mes affaires et atteler la remorque avant de repartir vers la suite du parcours

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Quelques "tondeuses écologiques" sur le plateau de Gergovie...

    Direction ensuite le plateau de Gergovie, théâtre d'une bataille gagnée par Vercingétorix sur Jules César. Ce plateau, à 600 mètres d'altitude est aujourd'hui, l'endroit idéal d'une balade dominicale pour les promeneurs en quête de calme et d'un beau point de vue. On y trouve encore quelques traces de murs de pierre et aussi une statue au bord de cette oppidium, visible de très loin. Mais il y a une polémique concernant le site réel de Gergovie, plus au nord suivant certains historiens...

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Les faubourgs sud d'Issoire avec ses toits typiquement méridionaux...

    Avant de repartir en direction du sud du département, j'ai promis de vous raconter l'histoire du nom du département. En fait le département s'appelait le Mont d'or, à sa création en 1790. Mais un député de Clermont pensais que cela pouvait attirer l'attention de l'administration fiscale, il fut écouté et le département porta donc le nom d'un de ses sommets emblématiques.

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Le paysage, au sud de St Germain-Lembron sur une route très calme en ce début d'après-midi...

    Ensuite, direction plein sud, en direction d'Issoire, la route est large, et calme aussi pendant midi. Ce "délicieux paysage de rivière et de gorge verdoyante" comme indique le Guide Bleu Hachette 1947, je ne pourrais pas y passer . Malheureusement, ces gorges de l'Allier, au nord d'Issoire, ont été monopolisées par l'autoroute A75. Je fais donc un léger détour pour atteindre cette Porte du soleil. Ses toits typiques du sud et ses rues étroites confirme cette impression de cité méridionale.

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Les halles de Lempdes-sur-Allagnon, en forme de chapeau de Napoléon...

    L'ancienne RN9 est maintenant entièrement dédiée à un trafic local, l'autoroute gratuite toute proche a aspiré le gros du trafic. Il en reste les vestiges d'une époque plus florissante pour le commerce au bord de la route, avec les garages à l'abandon et quelques hôtels aussi...Mais quelle qualité de vie en échange pour les habitants du bords de cette artère principale du massif central! "On revit!" me diront plusieurs habitants du bord de cette route. Le paysage légèrement vallonné est très agréable à parcourir en vélo avec ces beaux points de vue sur les sommets d'Auvergne aux alentours.

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Une vieille borne, indiquant "Route...Paris Perpignan" dont le mot "Impériale" ou "Royale" à été gratté; à Lempdes, m'indique que je suis sur le bonne voie...

    Peu avant d'arriver à Lempdes, je passe dans le département de la Haute-Loire, au sud de la Limagne d'Issoire sous un ciel "désespérément" bleu! Dans le centre de ce bourg, les halles ont la forme du chapeau de Napoléon, elles ont été construites en l'honneur de son passage. Quelques 98 kilomètres aujourd'hui très agréables avec l'ascension du point culminant entre Paris et Cadaqués.

    Carte du parcours:

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

    Profil de l'étape :

     

    Etape08-Royat(63)-Lempdes-sur-Allagnon(43)

     


    votre commentaire
  • Le Col de la Fageole, un beau Garabit !

    Après une nuit très calme avec un ciel bien étoilé, la matinée s'annonce agréable ce lundi 20 juillet. Au programme de la journée, les gorges de l'Allagnon, le Col de la Fageole, le viaduc de Garabit et l'arrivée sur le plateau de l'Aubrac. Donc, pour commencer, parmi les kilomètres les plus agréables du périple, les gorges de l'Allagnon. On y entre dès la sortie de Lempdes juste après le restaurant 500 Bornes (depuis la capitale?) qui arbore fièrement une grosse borne avec le nombre 500.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    L'Allagnon, en amont de Lempdes, au niveau du barrage.

    La route est encore plus plaisante que la veille. Un calme règne dans ces gorges, à peine troublé par le bruits des travaux sur la voie ferrée. La route est sinueuse, le long de l'Allagnon, affluent de l'Allier. La pente n'est pas perceptible jusque Massiac, à plus de 20 kilomètres de là.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    Un des nombreux châteaux surplombant les gorges de l'Allagnon.

    Toujours aussi large et peu fréquentée, cette route offre de magnifiques points de vues sur les châteaux qui surplombent ces gorges. Elles sont parfois plus larges, permettant à une culture céréalière de s'immiscer par endroits entre les prés et les bois. Seul le chant des oiseaux et le clapotis de l'eau en contrebas viennent flatter mes oreilles. Je fais un détour par Blesle, un des plus beaux villages de France.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    Des vieilles maisons et le donjon , à Blesle.

    La route est toujours aussi plaisante, en allant vers Massiac, les champs et près sont majoritaires maintenant dans ces gorges, un peu plus larges. Avant la création de l'autoroute, cette portion de l'ex-RN9 était le théâtre de nombreux accident mortels, m'expliquera un cycliste croisé sur la route. La route serpente au gré de la rivière et les zones de dépassements sont quasi inexistantes sur 20 kilomètres. A Massiac, après le repas de midi, je quitte les gorges pour prendre la direction du col de la Fageole. La route va s'élever inexorablement pendant presque 20 kilomètres. A partir de là, l'altitude moyenne oscillera entre 800 et 1000 m. Le chant des oiseaux est remplacé par les cigales, la chaleur se fait de plus en plus présente. Le trafic est toujours aussi calme. Après presque 20 kilomètres, et après avoir atteint l'altitude de 1000 mètres, la route redescend dans le vallon de Loubinet, les derniers kilomètres menant au col seront encore plus durs, sous cette chaleur écrasante en ce début d'après-midi.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    L'arrivée au col de la Fageole (1114m), avec au fond dans la vallée, St Flour.

    La descente est délicate car il y a du vent, on comprend mieux la présence de ces énormes éoliennes à la cime de la montagne, une belle descente qui autoriserait des grandes vitesses à vélo sans ce vent de coté! En arrivant dans la Ville, on constate bien les deux parties, l'une en hauteur, sur un plateau et l'autre partie dans la vallée de l'Ander. Cette ville se situe juste au nord du 45e parallèle, à mi-chemin entre l'équateur du Pôle Nord.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    La ville haute  de Saint Flour, cité du Vent...

    En continuant le parcours vers le Viaduc de Garabit, je vais donc franchir cette ligne symbolique. A partir de là, je suis donc plus près de l'équateur que du Pôle Nord. J'approche des gorges de la Truyère et donc du Viaduc de Garabit, construit notamment par Gustave Eiffel dans les années 1880.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    Le viaduc à plus de 120 mètres au dessus de la Truyère.

    C'est une oeuvre immense construit en quatre ans, impressionnant au dessus de la rivière, quel point de vue en passant en train! En dessous, sur la rivière, des excursions à bateau sont organisées autour du viaduc. Il a servi de laboratoire à la construction de la Tour eiffel. En quittant le site, la belle montée qui s'en suit en lacet permet d'avoir un beau point de vue sur cet édifice. J'arrive maintenant aux portes de l'Aubrac, un plateau à 1000m d'altitude moyenne.

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    Le nord de l'Aubrac, en direction de St Flour...

    Il fait toujours aussi chaud cet après midi, le vent semble baisser un peu d'intensité. avec plusieurs vallons, j'arrive enfin à St Just, à l'extrême sud du Cantal, dans une belle vallée, entourée de pins. Quelques 85 kilomètres aujourd'hui avec une belle dénivellation...

    Carte du parcours:

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)

    Profil de l'étape :

    Etape09-Lempdes-sur-Allagnon(43)-St Just(15)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique