• Etape03-Douai(59)-Roubaix(59)

    Douai - Roubaix 61 kms
    Paris - Roubaix 355 kms

    Entre Pévèle et pavés

    Aujourd'hui 3ème étape du périple...et déjà la fin. Il faut dire que c'est le plus court, mais en trois jours que faire de plus??? Ce matin une légère brume apporte une légère humidité agréable. Direction le centre de Douai. Voilà le Beffroi. Avec ces 62 cloches, il marque le temps qui s'écoule tous les quarts d'heures. J'arrive juste avant 9h à ses pieds. Je peux donc enregistrer la ritournelle qu'il va jouer. Vraiment très agréable cet air d'Opéra de Bellini "Puritains d'Ecosse".

    037-Beffroi de douai

    Le Beffroi de Douai...

    Une anecdote: Dany Boon fut étonné de sa qualité sonore et l'a utilisé pour la bande sonore de "Bienvenue chez les Ch'tis". Il est aussi inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2005.

    Le morceau de musique joué par les cloches du beffroi :

    Un peu plus loin, c'est la Porte de Valenciennes qui se dresse, l'un des derniers vestiges des fortifications de la ville. Elle date du XVème siècle. La ville a aussi ses géants : les Gayants qui défilent le premier week-end de Juillet dans les rues de la ville.

    038-porte de valenciennes à douai

    La Porte de Valenciennes, à l'entrée Est de Douai...

    Une tradition qui remonte au XVIème siècle. Je quitte la ville par le nord en direction d'Orchies. Un long faubourg de plusieurs kilomètres défile devant moi. Les pistes cyclables font leur apparition aussitôt sorti de la ville. Le vent souffle de face, la fatigue accumulée après 2 jours d'étapes marathon laisse des traces dans les jambes. Orchies, tout proche de la frontière franco-belge est le siège de la maison Leroux, leader mondial dans la transformation et la vente de Chicorée.

    040-Pyramide de fontenoy à cysoing

     La Pyramide de Fontenoy...

    Plus loin, voilà la pyramide de Fontenoy, érigé en l'honneur de Louis XV et d'une bataille qu'il a gagné. Il s'agit en fait d'une obélisque. Juste à coté, des travaux ont permis la découverte de ruines d'une ancienne abbaye. Les fouilles sont en cours. Le carrefour de l'Arbre, autre lieu mythique du Paris-Roubaix est tout proche. Dans les champs aux alentours, il y a plein de petits bunkers, construits soit par les allemands pendant la première guerre mondiale, soit par les français avant 1940.

    042-carrefour de l'arbre

    Le Carrefour de l'Arbre, avec les bornes mis en place...

    Voilà le Carrefour de l'Arbre, dernier lieu mythique de la course cycliste. Une légende veut que celui qui sort en tête de ce secteur, gonflé par les encouragements du public venu en nombre file, vers une victoire assurée sur le vélodrome. Le restaurant est aujourd'hui fermé pour les vacances de pâques, dommage ! Depuis quelques années, la Communauté de Communes du Pays de Pévèle souhaite mettre en valeur ses pavés.

    046-pavé au vélodrome de roubaix

    Le Pavé, à l'entrée du vélodrome à Roubaix...

    Tous les secteurs pavés empruntés par la course sont signalés par des bornes. Il reste à peine 15 kilomètres pour arriver sur le vélodrome de Roubaix lorsqu'une crevaison doublée d'un incident mécanique survient à la roue arrière. Je peux quand même repartir à une allure plus calme pour rallier les faubourgs de Roubaix, à travers la campagne. Les tout derniers pavés de la courses se trouve sur l'allée centrale de la dernière ligne droite avant le vélodrome.

    047-vélodrome de roubaix

    Une partie du vélodrome...

    Le vélodrome, le voilà sur ma droite. On peux y rentrer librement. J'en profite pour faire le tour et filmer mon arrivée... Un nouveau vélodrome (abrité celui-là) est en construction.

    Le final : l'arrivée au ralenti sur le vélodrome (la vidéo tremble en peu au debut!) :

    Direction Lille et la Place du Général De Gaulle, ou plutôt Grand'Place avant de reprendre le train du retour pour Paris. Autour de la place se trouvent de magnifiques batiments, comme celui du journal La Voix Du Nord, ou encore celui de l'ancienne Bourse et l'Opéra juste derrière.

    049-lille

    Dans le centre de Lille...

    Située sur les bords de la Deule, la ville était à l'origine un lieu de transbordements de marchandises. Elle devint vite un lieu de commerce qui fit sa richesse qui attira les convoitises. Elle passa successivement entre les mains flamandes, bourgignones, et espagnoles avant de devenir française, grâce à Louis XIV. Vauban la fortifia ensuite. La révolution industrielle apporta la chimie, le textile et la métallurgie.

    051-grand place de lille

    L'Ancienne Bourse, sur la Grand'Place...

    Lille est aussi connue pour sa braderie. Tous les ans, au mois de septembre, ce sont des millions de personnes qui s'y précipitent pour dégoter l'objet rare, mais aussi pour manger les célèbres "Moules-Frites" avec son concours de tas de coquilles vides. Une tradition dont l'origine est mal connue, elle remonterait au moyen-age.

    052-facade grand place de lilleUne des façades sur la Grand'Place...

    Les domestiques avaient l'autorisation de vendre leurs vieux vêtements entre le coucher et le lever du soleil... Le soleil, il a encore bien chauffé aujourd'hui le long de ces 61 kilomètres. Retour à la maison pour un peu de repos, avant de repartir dans quelques semaines pour une autre destination....

    A bientôt sur les routes de France,...ou Ailleurs !

    Carte de l'étape :

    03

    Profil de l'étape :

    03-profil

    « Etape02-Saint-Quentin(02)-Douai(59) Paris-Strasbourg-Mai 2011 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :